PocKetGirL StyLe

:o)

19 octobre 2007

Moi et... cette semaine

s navion

Non je ne suis pas morte.

Je sais pas si tu t'etais rendu compte... mais j'étais pas trop là cette semaine.
Je m'excuse platement auprès de celles que je n'ai pu aller coucouter sur leur blog.
Je m'excuse platement (deubeule sorrytude, tu remarques...) toutes celles que j'ai lachement délaissées sur ce blog.

Je t'explique.
Je te préviens direct que ça va etre long, comme ça tu seras pas étonnée par la suite et, de ce fait, tu ne raleras point...

Tout d'abord, j'ai envie de te dire que je suis fatiguée.
Cette semaine ayant été des plus éprouvantes, (physiquement je te parle, n'aie crainte, tout va bien pour le reste...), je dois t'avouer que j'ai un peu deux de tension quant à mon état psychique actuel (bon je sais pas trop si cette phrase veut dire grand chose, en même temps, je viens de te dire que je suis épuisée, c'est un petit peu normal, non?)...

Je te propose donc, si tu es d'accord, d'organiser ce post de manière claire et précise, pour que ce soit pas trop le bordel et qu'on si retrouve tous... Bon je te le concède... surtout moi !

C'est parti mon kiki !... (oui tu peux le dire c'est vraiment très fin comme remarque...)... je te résume donc :

Comme tu le sais déjà, le week end dernier je suis partie à Marseille, profiter amplement de chéri, de l'ambiance joviale quant à la demi-finale de rugby (ambiance bien plus tassée à la fin du match, je te l'accorde), d'une partie de Pictionary Mania (que j'ai gagné... oui parce que j'aime bien gagner)... qui consiste à faire des équipes, qui dessinent, miment, trichent et s'engueulent... d'un après midi cinéma avec Jean Dujardin et ses 99 francs... que j'ai adoré !.. et d'un aller-retour en train, que tu sais que le train et moi c'est un peu la galère...
Genre de la musique de merde... au profit de tous les passagers, engendrée par un petit groupe de personne qui n'en avait rien a foutre de déranger son monde....
Genre un monsieur qui fait la manche dans le train... qui s'appelle Thierry "je sais plus trop quoi" à nous répéter son nom dix fois, en nous assurant que les trois bières qu'il a bu, c'est juste pour avoir le courage de nous parler, et que vraiment il en a bu que trois, et qu'il est pas du tout bourré...hic !

Bref, je suis rentrée chez moi vers 23h... aie attendu que chéri arrive lui z'aussi à destination, pour me mettre au lit sans me faire de souci (si c'est pas mimi, tout de même... on est con desfois quand on est amoureuse, non?).. ce qui ne fut pas avant les 1h du matin...

... je te raconte pas ma tête lundi matin... complètement dans le cul... (oui, c'est pas beau de parler comme ça je sais... mais c'est pas grave, hein, tu m'en veux pas...euh... si?)
Journée de travail qui, au final, s'est terminée sur les coups de 19h30...
Oui je bosse dur, tu as le droit de le dire, je suis d'accord avec toi !...
Je suis donc rentrée chez moi, complètement éclatée

Le truc que tu ne sais pas... car je suis con, je te l'ai pas dit, c'est que lundi, ma boss, m'a gentilment proposé de l'accompagner à Cologne le mercredi...

... Mardi... arrivée au taf : 10h... Si c'est pas une bonne nouvelle ça !
Bref, la mission du jour bonjour, sera de trouver un billet direction Cologne... (oui en Allemagne... [je te dis ça pour info car, je te confie, je suis une quiche en géographie, que même que j'ai eu 6 au bac, mais comme j'etais une scientifique, je m'en foutais... alors c'est normal, et pi c'est tout !...)... Bref...
Ma copine qui "gère les billets d'avion de l'entreprise", m'organise donc le programme.
Départ imminent de Nice à 18h... pour me rendre sur Paris rejoindre Chéri pour une nuit...
Si c'est pas romantique à souhait... hein?
Je me barre du travail à 15h...
En voilà une bonne journée, qu'elle est bonne, non?

Je prends donc l'avion que j'ai trop peur... tout se passe bien... à part que l'homme à coté de moi est passionné par le hublot qui se trouve à ma gauche et que ca fait bizarre d'avoir quelqu'un qui te regarde (enfin pas vraiment moi, mais le hublot, t'as compris...) durant tout le voyage... Ceci s'ajoutant à ma peur vicérale de l'avion... j'en avais un peu ras la cuissarde (expression qui, je te l'accorde, ne veut rien dire, mais qui m'est survenu soudainement dans la tête, alors comme je suis sympa, je te fais partager... attends je suis super sympa, quand même !) du vol.. heureusement qu'Air France nous donne des petits gateaux...

Bref... ma soirée parisienne etait extra... dans les bras de Cheri... Ralala...
Je t'épargne la nuit....

... enfin presque... (Non ne t'emballe pas...)
Vu que mon retour de Cologne n'était pas possible en vol Direct, ma copine qui "gère les billets d'avion de l'entreprise", m'a trouvé deux vols en correspondance sur Munich (Oui, toujours en Allemagne... bon ça c'est plus facile que Cologne..)
N'ayant qu'une heure de battement à Munich, pour changer de Terminal et de companie aérienne, (autrement dit ré-enregistrer mon billet, repasser au bip bip où y'a les chaussures qui sonnent toujours...etc...) j'etais stressée, d'autant plus que je ne parle pas un mot d'allemand et que mon anglais laisse à desirer...
... Donc, à 4h du mat' j'avais les yeux ouverts, à réfléchir à comment demander mon chemin, comment ne pas me perdre, comment ne pas flipper, et comment ne pas mourir en avion que j'ai toujours trop peur...
Pauvre Chéri durant deux heures j'ai tourné, déhanché, remué dans le lit... pour finalement me lever à 6h... la tête dans le pâté...

Départ Paris-Cologne 8h55...
Visite durant toute la journée d'un salon de l'agroalimentaire et de l'innovation.
Départ prévu pour Munich à 17h...

Départ retardé... 17h20 on décolle...
Perdu dans mes pensées, à ésperer, petit 1) Ne pas voir l'avion s'ecraser violemment, petit 2) Ne pas louper ma correspondance pour Nice, et dormir à Munich où je ne sais ni dire "chambre", ni "hotel" et encore moins "dormir"...
Conclusion dans ma tête : je décide de dormir à l'aéroport.
Bref, j'attéris avec peu de retard, (oui la veinarde, tu peux le dire !)... et je cours!!! (..."je me raccroche à la vie, je me saoule avec le bruit... des corps qui m'entouiourent..." Oui je chante du Balavoine... ca te dérange pas j'espère... en même temps je te parle d'avion... est-ce que tu vois pas la nuance de références qui s'entremêlent dans cette parenthèse... moi je dis: rien à ajouter...) (dis, à cet instant, est-ce que tu penses que je suis folle?!..) (bref...)

Où en étais-je?... Oui j'etais en train de courir...
Donc je traverse l'aéroport de Munich telle une furie !!!... Frustrée de ne pouvoir m'arreter rien qu'un instant, dans ces boutiques qui m'ouvrent leurs portes... en me disant tel une âme au dessus de ma tete..: "Duty-freeeeeee.... Duty freeeeeeee" ... (non non je ne suis pas folle !)
J'arrive de justesse à enregistrer mon billet à temps... à chopper mon avion... à décoller sans avoir trop peur (trop épuisée par cette course au galop munie de talons)... et à atterrir vivante à Nice !!!...

Youhou !!!!!!... T'auras capté... Mercredi soir c'etait la muerte... j'étais épuisée... et donc le post de résumé... c'etait pas le moment...

Jeudi : J'ai bossé, c'est pas mal aussi de temps en temps.
Après cette journée de mercredi sous pression, jeudi j'etais un petit peu dans un état second de fatigue totale !!...
Journée calme...
Jusqu'au moment où le boulot tombe à 17h... Ravie, j'etais ravie !

Je vais à 19h faire un peu de sport... qui défoule et...
... qui m'achève.
Hier soir... j'etais donc complètement HS...

En ce qui concerne aujourd'hui, rien à ajouter... ce post est assez long, ne penses-tu pas...?
En meme temps ca rattrappe la semaine de lachage de ta petite PocKet...
Mais tu m'as manqué tu sais...

Je t'embrasse...
Je te souhaite un bon week-end... je pense qu'il sera necessaire à la lecture interminable de ce post beaucoup trop long....

Posté par pocketgirl à 18:17 - Moi et... - Commentaires [17] - Permalien [#]