PocKetGirL StyLe

:o)

27 mars 2008

Le jour où j'ai failli mourir !!

                        flip

... Oui... Enfin presque !

Je te place la scène.
Samedi soir, après une soirée au théatre très appréciée, nous voilà parti (Chéri et moi-même) pour un petit resto parisien qui nous fera du bien ! Il pleuviote, il fait froid, une seule envie : se caler dans un petit coin sympa et s'en mettre plein le bidou !

Comme tu sais bien que je vie régime, le moindre mot "pizza" fait frétiller mes écoutilles et fait de moins une morfalle avide de saveurs délicieuses...
Quartier République, non loin du théatre, "Pizza Pino" nous fait de l'oeil !...

En plus, le resto est blindé, tu te dis, que ça doit être bon !!..
La cannoise est con à Paris, la cannoise voit du monde, la cannoise entre, la cannoise est contente, la cannoise rie.

Tout y est accueillant: le service, la tablée, l'ambiance... Bref... Il se fait faim.
Mon coeur balance entre une salade et des légumes... je prends donc une pizza !... Goûtons aux arômes italo-parisiens qui s'offrent à nous !... Goûtons à l'overdose de saveurs... Goûtons aux ... qu'on s'en fout en fait, mon ventre crie famine et puis c'est tout !

Bon. Je mange ma pizza tranquilou. Pizza très bonne. Je ne meurs pas.

Comme je suis une merde de gourmande tu vois pas que Chéri "m'oblige" à prendre un dessert (oui, tu notes que j'ai mis oblige entre guillemets que c'est rien que pour me donner bonne conscience, en fait !.. Chéri ayant juste dit : "Tiens si je prenais un dessert?!..." ce sûr quoi j'ai répondu, "Bé moi aussi, tiens !"... Si c'est pas de l'abus à obliger les gens comme ça, moi je dis stop, fuck, merde, quoi !.. bon.)

Je prends donc un "café plaisir"... Café se composant :
- d'un café, certes !... On est pas cons !
- de plusieurs mini gourmandises...

Mon café arrive. Accompagné d'une mini crème caramel, d'une mini boule de glace et d'un mini tiramisù.
Tiramisù que je me hâte d'avaler avec mon café...
Je me hâte, je me hâte qu'à la fin de ce fin dessert je trouve un morceau de caramel au fond de mon mini verre. Je me dis, "voilà l'originalité parisienne, qu'on fout du caramel dans le tiramisù"... Hop, ni une, ni deux j'ingurgite la chose... je croque, je croque, que putain mais ça me fait mal aux dents c't'histoire !... Chéri me regarde, inquiet... je recrache mon "soit-disant" bout de caramel, qui s'avère être...un énorme bout de verre... !!!!!
... que j'étais en train de mâcher à pleine dents !... et qui s'étale sur mon assiette en mille morceaux...
J'en reste coi !... Chéri me demande si j'en ai avalé... je dis que non, je ne crois pas !.... Qu'on commence à se soucier de l'état de mon estomac qui risque de se perforer d'un instant à l'autre... (Oui, ok... on a un petit coté dramatico-marseillais, mais on ne sait jamais !)

Tu vois pas qu'on a appelé le serveur qu'on a fait le scandalos chez les parigos à dire que c'etait innadmissible de vouloir me tuer de la sorte !
M'ont offert le repas. Heureusement, j'ai envie de te dire. Bon me l'ont offert qu'à moi, la presque morte, et chéri s'est gratté !... Qu'on a râlé encore un peu, qu'ils auraient pu nous invité tous les deux, les crevards !.. L'émotion, la crainte, que dis-je la peur.. étaient partagées, merde !

Bref, ils nous ont avoué, tout de même, qu'ils pensaient que cet acte barbare pourrait être intentionnel !... (que desuite j'ai flippé qu'on voulait m'assasiner !!...  Qui ? Où ? Quand ? Comment?... des noms!... Il me faut des noms !!!!...
...Qu'après j'ai réfléchi, que c'etait peut-être pas contre moi, mais peut-être pour couler tout simplement le resto  !)... car c'etait la deuxième fois que cela arrivait dans la soirée !!!

Au secours j'ai envie de te dire...

J'ai failli mourir c'est affreux !... T'imagine si le gros bout de verre, je l'avais avalé !!.. Genre, telle une goulu, j'avais calé direct mon bout de caramel !.. direction hosto illico !!... le drame, quoi !

Tout ça pour te dire à toi qui vit sur Paris, évite Pizza Pino, qu'ils voudront te tuer fais gaffe !

Franchement, est-ce que j'ai une gueule de fakir, quoi !

Posté par pocketgirl à 00:26 - Commentaires [13] - Permalien [#]