PocKetGirL StyLe

:o)

18 juillet 2008

L'auto-évaluation

42-16789613

Alors... En ce moment au boulot, tout le monde n'a plus qu'un mot à la bouche : Auto-évaluation.

Ouai. Donc, pour t'expliquer, chaque année, en cette période fleurie et ensoleillée qu'est l'été, la société dans laquelle je bosse décide de nous faire pondre une auto-évaluation répondant à un questionnaire de je ne sais combien de questions (1 millions, peut-etre... non j'exagère, tu me connais !) démontrant nos valeurs, notre courage et notre intégrité...

... Ouai, t'as vu c'est du sérieux !

Donc, ce questionnaire auquel tu dois répondre, il est tellement compliqué, le bougre, qu'on a même des formations qui nous serviront à le cerner (le questionnaire qu'est compliqué) de manière plus claire... (je précise que, non, on est pas tous complètement débiles dans mon entreprise, bien que je doute quant à mon état psychique, mais c'est bien le questionnaire qu'est carrément un truc de malade !... bref...)

Donc, durant cette formation qu'était pas du tout soporifique, comme tu peux t'en douter, on nous a expliqué koitesse qu'étaient les trucs importants à mettre en avant sur ce questionnaire... qui n'est bien évidemment pas à choix multiples... dommage...

... Non que ce serait trop beau tiens...

Attends que je t'éclaire :
On doit donc, donner un exemple, durant cette année, d'une preuve de courage que j'aurais eu quant à mon entreprise. (ou un truc dans le genre... c'est pas exactement ça qu'est écrit, tu m'excuses, j'ai pas le papier sous les yeux...)
Déjà c'est en anglais qu'il faut que je ponde toussa !
Puis, le comble... c'est qu'il faut que je sorte une intervention positive de courage et une négative... Et vas-y qu'en plus, tu dois dire que t'as été une petite fiotte pendant l'année... Genre t'as pas eu de courage... T'es qu'une merde ! Sympa.

Sauf que moi, la notion de courage... ben j'avais pas bien compris !

De ce fait, durant ma super formation délirante, j'ai levé la main telle une petite écolière assidue et j'ai demandé :
"Euh... Quand on me demande si j'ai du courage... Ca veut dire quoi excatement?...
Non parce que si l'entreprise se met à brûler, est-ce qu'il faut que j'aille tirer mon boss des flammes, ou c'est pas grave je peux le laisser?... Non parce que je suis pas sure, que lui dans le sens inverse il se jetterai dans le feu pour moi...? Puis je suis pas pompier moi, si vous voyez ce que je veux dire"
La dame, restée coi, m'a regardée, m'a souri et m'a dit que le courage c'etait pas ça.

Ouai, le courage c'est, par exemple, prendre position dans un conflit et affirmer ses convictions... Faire genre, quoi !

Bref... déjà que c'est chiant c'est conneries, tu vois pas qu'en plus, une fois ton questionnaire de 178 pages pondu, faut qu'en plus tu passes en entretien avec ton boss, qui valide, ou pas, ton auto-évaluation, puis définit tes objectifs pour l'année prochaine...
Exemple : Pocket, doit parler aux gens qui sont anglais et arrêter de sourire bêtement parce qu'elle est trop timide pour sortir deux syllabes !...
...Pas mal comme objectif, non?!

'Tain mais heureusement, que le courage, c'est pas se jeter dans les flammes, t'imagines comme j'aurais été trop mal durant mon entretien...
"Comment ça, Pocket, tu ne jetterais pas dans les flammes pour moi????..."
"... Euh mais, attends chef, deux minutes, j'etais pas en forme ce jour là... je gomme si tu veux?!"

Roh mais je te jure, mais j'ai vraiment que ça à faire, moi !!!!?

Posté par pocketgirl à 08:00 - Commentaires [7] - Permalien [#]