PocKetGirL StyLe

:o)

13 novembre 2009

Je fais rien que des bêtises…

woman thinking

Salut salut toi !…

Mais dis-donc, ça doit faire au moins dix ans que j’ai pas écrit sur ce blog !!!… Mais j’ai une bonne raison : j’attendais d’avoir un truc spécial à t’annoncer… un truc extraordinaire… un truc magique… un truc un peu comme… “je vais me marier”…

… Bon… C’est pas le cas, mais une annonce du genre, ça aurait tout déchirer… non?…

Bref… revenons à notre sujet du jour : moi…

Non parce que l’air de rien, moi et moi même, on a plein de choses à te raconter…

Surtout qu’en ce moment, j’ai la chkoumoune, mais la vrai… que franchement si je sors de chez moi, c’est armée d’un magnum 357, de protège-coudes avec un casque militaire sur la tête (pour une touche à la grande vadrouille… la classe, quoi…)

Bon… attends que je t’explique.

Tout d’abord, visualisons la situation.
Depuis le mois de septembre, nous avions organisé, avec des amis, un petit (long) week-end en Angleterre, chez un cousin à moi. (ça c’est la partie, je te raconte ma vie…). Nous devions partir ce mercredi 11 et revenir dimanche 15…

Bien entendu, comme tu l’as bien compris… Si je suis devant mon ordi en train de te servir ma complainte… c’est que je ne suis, bien évidemment, pas partie.

Tout a commencé le jour du départ (donc mercredi… si tu as bien suivi…).
”Shut up & let me go, Hey… tin tin tin tin tin” ( c’est la sonnerie de mon téléphone…)…
- “Allo?…
- Ouai, c’est nous! (c’est mes potes… sont sympas… je les aime bien…)… C’est pour te dire qu’on pourra pas partir avec vous aujourd’hui (quand ils disent vous, c’est l’HDMV* et moi, bien sur)… Antoinette a une grippe carabinée!…
- Oh non… C’est nul… On va faire quoi sans vous… C’est nul… Je suis dégoutée… C’est nul (Oui, je dramatise à fond, quand je suis triste… d’autant plus que j’étais en train de mettre mon linge dans la machine… rien à voir je te l’accorde…)
- Ouai… C’est naze, mais bon c’est comme ça…
- C’est nul…
- Mais non c’est pas vrai !!! Patate de Pocket !!!!”

Bonne blague que j’ai cru… mais alors à fond… Je suis crédule… je sais… Vive le monde des bisounours, merde !!!!

Bref… 5 minutes plus tard… en train d’écrire un texto… Je réalise…
Dans l’appart de l’HDMV, il est important de mettre le tuyau d’évacuation des eaux dans la baignoire… sinon… lorsque l’eau de la machine s’évacue… elle se déverse telle une vague océane… sur tout le sol de la salle de bain…

Oui… tu l’as compris… j’ai complètement zappé le tuyau dans la baignoire… parce que j’étais à fond dans l’histoire (à la con… oui, on peut le dire…) de mon pote (que je n’aimais plus trop d’ailleurs….)… il était 10h45, l’inondation était chez nous... Départ imminent de l’appart à 12h30, sachant qu’un faisage (je sais… ça n’existe pas) de valise était de rigueur… et un lavage de cheveux des plus nécessaire… La merde quoi !

… Bref… on s’en sort… enfin surtout l’HDMV qui essuie… pendant que je fais la valise…

Entre temps… La machine se termine.
J’ouvre le tambour… et que vois-je???… Un sopalin !!!!… Oui, un sopalin tout mouillé et tout détérioré dans la machine qui venait de tourner… Le linge propre… ne l’était donc plus vraiment, puisqu’il était, bien sur, complètement couvert de petit morceaux de sopalin mouillés et bien accrochés…

Pffff !…

Malgré tout… à 12h30… nous sommes fin prêts à partir…. Youhou… Viva The United Kingdom… nous voilou !!!!

Attends, c’est pas fini…

Arrivés à l’aéroport… nous voilà devant le guichet d’Easyjet…
- “Vos cartes d’identité s’il vous plait”….
On se hâte à lui donner… fiers comme des paons de ne pas l’avoir oubliée (oui, on du genre un peu tête en l’air… heu… moi la première… j’étais donc la plus fière… je faisais un peu ma belle… (bon d’accord… beaucoup !) )
- “Excusez moi messieurs, dames (mesdemoiselles, s’il te plait, grognasse!)… il y un petit souci avec vos cartes… il y en a une d’entre elles qui est périmée depuis le mois de mai”

Et oui, c’était bien la mienne.
6 mois, qu’elle était plus bonne la bougre !…

La blaze, quoi… On a tout tenté… On a fait la tête de la peine… On a été voir la police, en faisant croire que ma carte d’identité était perdue… nous on dit qu’Easyjet devait appeler l’Ambassade, le Consulat ou je ne sais plus quoi, pour qu’il puisse accepter de nous accueillir sur le territoire anglais… Easyjet n’a pas voulu… On a refait la tête de la peine… ça n’a toujours pas fonctionné…

… Nos amis sont partis… Ils étaient aussi blasés que nous.
… Et nous on est rentrés chez nous.
… Comme deux cons.
Fanés… on était fanés…
Pas d’Angleterre, pour nous… billets perdus… dé-gou-tés !

… Attends… c’est pas fini… (Ouai je sais c’est long, toute cette histoire !… mais ça fait longtemps qu’on s’est pas vu… tu me pardonnes, j’espère…)

Résignés, nous voilà donc, en congés, pendant deux jours (jeudi et vendredi)… ici, sur la Côte.
Comme nous sommes en plein travaux, dans mon appartement, on s’est motivés pour aller peindre le salon-cuisine (auquel nous sommes en train de construire un bar et d’équiper tout ça d’une cuisine IKEA (vive mon ami suédois !) )…
On est motivés (et puis faut bien combler le manque des vacances british !)… C’est journée peinture !…
On s’active… On démarre à 9h.

… Je colle les scotche… Je dégage les angles… Valérie est en moi… mais sans la salopette !

L’HDMV me demande de l’aider : “tu peux me remplir ce bidon d’eau s’il te plait”.
”Of course, Darling”… Ouai, je sais je suis super sympa comme meuf…. C’est indéniable.

Sauf que. Dans notre nouvelle cuisine, des tuyaux d’eau ont été coupés… raccordés… et équipés de robinets qui sont en fait des vannes….
J’en ouvre une tranquillou tranquillette…
… L’eau a giclé de partout… vers le haut… sur le mur… sur ma tête… sur mon plafond.

C’était pas la bonne vanne. Non, c’était pas la bonne…
La journée peinture commence bien.

… Trempée, blasée… mais toujours motivée… on continue le travail….

… jusqu’à 18h !!!

Ne nous restait plus qu’un petit carré de peinture à finir…
Hop hop hop… Ni une, ni deux, je choppe mon rouleau… et me voilà au boulot !
Je roulotte… Je roulotte… Jusqu’au moment où…
Pchiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiittttt !
… Je mets un coup de rouleau mal géré, à la vanne précédemment citée…

Il y en avait (encore une fois) de partout….!
Sur le mur que je venais de peindre… sur le plafond que l’HDMV s’était appliqué à recouvrir…
… De partout !…
La vraie poissarde… La merde quoi !

Il a fallu absorber avec un sopalin les gouttes qui restaient “accrochées” sur le plafond… C’est pas comme si on était fatigués d’avoir passé une journée entière à faire de la peinture !!!!


On a tout terminé. On a tout rangé… et on est rentré…se coucher !


Aujourd’hui c’est vendredi 13….
Dis… Tu crois que je vais mourir ?!
Non parce que parti comme c’est parti… Je ne vais pas risquer de prendre le volant, ni de me ballader chez Villeroy & Boch !!!!

Donc voilà… Tu sais tout…
Allez je te laisse… Je vais aller me tenter un accrobranche !!!
… non je déconne !

Posté par pocketgirl à 12:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]